Des ambitions politiques
Les femmes vont amener un peu d'air frais et de moralité. C'est en train de se dégeler, malgré des résistances féroces. La candidature de Ségolène Royal est arrivée au bon moment.
Il y a eu les 30 Glorieuses pendant lesquelles les femmes sont descendues dans les rues, se sont battues pour la loi Veil, pour la pilule... Elles ont affiché des ambitions professionnelles et commencent même à être plus diplômées que les hommes.
Et voilà qu'elles ont des ambitions politiques. Et cette fois, avec de nouvelles armes comme la parité par exemple, pour laquelle je me suis battue, avec Simone Veil. C'est un débat qui a modifié les mentalités. Les femmes sont présentes dans les conseils municipaux, dans les Régions ainsi qu'au Parlement européen à 47,5 %. Elles devraient peser...

Ils sont ringards
Donc, c'est normal qu'elle soit là [Ségolène Royal]. Normale aussi cette résistance qu'elle a provoquée. Mais cette levée de boucliers montre le machisme caché...
Ils ont pensé pourvoir l'anéantir par les sarcasmes. Ils ont balayé son expérience de la main. Mais elle est une femme qui s'est construite seule, contre la volonté de son père. Et elle est une conquérante. Pour preuve, elle a conquis sa Région elle-même... Rien à voir avec Mitterrand, ou Fabius, catapultés dans des circonscriptions faciles, et qui ont tout de suite visé le grand pouvoir... Ou même un Jospin qui n'a jamais voulu faire de mandat local. Eux n'ont pas crapahuté dans la campagne, ils ne se sont pas épuisés dans les escaliers sans ascenseur...
Ségolène n'est pas n'importe quelle femme. Elle n'est pas coulée dans un moule masculin, comme le sont d'autres femmes politiques, MAM ou Martine Aubry qui ont été élevées par des pères bienveillants. Elle est féministe sans l'afficher. Elle a donné des pilules du lendemain dans sa circonscription...Et en plus, elle a du charme, elle est féminine, et elle a élevé quatre enfants. +a aussi ça les rend fous !

Elle les défie !

Elle les défie ! Elle crée l'événement. Elle les défie, parce qu'elle n'est pas à sa place. Elle les dérange. Si encore elle respectait les règles du jeu, mais non ! Elle touche aux tabous : adapter les 35 heures, la carte scolaire. Elle est pragmatique et assez scandinave dans son genre.

Je ne sais pas ce que sont les valeurs féminines, mais je pense qu'elles sont moins violentes. Je me souviens avoir découvert à l'occasion d'un rapport que les grandes entreprises scandinaves recrutaient plutôt des femmes car elles étaient meilleures en négociation. Elles sont patientes... La politique, c'est le rapport de force. Ségolène Royal veut changer ça. J'espère que ce désir persistera après l'élection... L'appareil d'Etat a un pouvoir étouffant sur tout ce qui est innovant.

Je suis optimiste Je pense que les femmes vont amener un peu d'air frais et de moralité. Ségolène suscite le machisme en prétendant à entrer dans ce pré carré, mais elle a une chance, surtout à l'heure où les Français sont habitués à l'alternance politique, et savent que c'est un peu le tour de la gauche...Elle répond à une attente. Certains pensent que la rénovation de la politique doit venir de la femme. Car la "femme est l'avenir de l'homme" (Aragon). Même si cela est du non-dit et que l'on n'en est souvent pas conscients... +a les rend fous qu'elle ait ses chances !

J'ignore bien sûr ce qui va se passer, mais je suis optimiste. Il peut y avoir une accélération, et cela pourrait être Ségolène Royal qui la provoque. Je pressens aussi qu'il va y avoir du sang sur les figures des femmes. Mais, oui, je suis contente de m'engager dans cette campagne. J'ai même rajeuni de 20 ans ! J'écris, je vais à des réunions... Le temps des femmes est venu et Ségolène Royal arrive au bon moment !

Publicité

Plus d'infos !

Publicité
''Yvette Roudy est aujourd'hui la doyenne des femmes politiques françaises. Née en 1929 à Bordeaux, elle sera élue à un siège de députée européenne en 1979 où elle sera à l'initiative d'une Commission des droits des femmes, puis à l'Assemblée nationale depuis 1986.'' ''F. Mitterrand la nomme ministre aux Droits de la femme de 1981 à 1986 (elle promulgue six lois contre l'inégalité des sexes). Elle est maire de Lisieux depuis 1989.'' ''Elle fonde l'Assemblée des femmes en 1992 et lance le Manifeste pour la parité en 1995.''

Le site de l'Assemblée des femmes

Une biographie : ''Yvette Roudy : Madame La Ministre''(2006 - Editon Danger Public)Par Elodie Becu et Karine Portrait