Doris Lessing écrit aujourd'hui des romans qui se lisent comme des souffles de vie, s'attachant à l'apparente complexité des sentiments et à leur étrange fatalité, au grand dam des convenances ! Doris Lessing est une vieille dame décidément indigne. Le Nobel l'en récompense dignement !

Doris Lessing célébrée !

Plus de 60 livres ! Formidable ! Le comité Nobel vient de décerner le grand Prix Nobel de littérature à Doris Lessing. Formidable, c'est une femme. Formidable encore, elle va fêter ses 88 ans d'ici quelques jours, le 22 octobre. Formidable, c'est une romancière infatigable : sa biographie compte plus d'une soixantaine de livres, le dernier édité en France date... de cet été, ''L'enfant de l'amour''. Mais l'avant dernier n'est pas si ancien, souvenons-nous, c'était ''Les grand-mères'', et c'était l'été dernier.

Publicité

Contre l'oppression... Née en Perse, Doris Lessing est Britannique de naissance et de résidence aujourd'hui. Mais c'est en Rhodésie, actuel Zimbabwe, qu'elle a passé son enfance et une bonne partie de sa vie. Une expérience qui a définitivement marqué son œuvre et son engagement. Ardente défenseur de la lutte contre le colonialisme, elle fut des voix de "l'Afrique blanche" [André Brink, John Maxwel Coetze, Nadine Gordimer...] qui dénoncèrent et luttèrent contre l' l'Apartheid. Le colonialisme, le racisme, l'Apartheid, Doris Lessing a aussi dénoncé l'oppression sous toutes ses formes. Celle que subissent les femmes aussi tout naturellement. Elle fut d'ailleurs comparée à Simone de Beauvoir pour son combat féministe. Et c'est cela que salue le comité Nobel : ''"Nous avons souhaité récompensé la conteuse épique de l'expérience féminine, qui avec scepticisme, ardeur et une force visionnaire scrute une civilisation divisée"''.

Publicité
Digne et indigne à la fois Sa plume est légère, alerte, élancée, spirituelle, critique et exigeante. A son image en fait. Autrefois plus engagée, ''Going Home, The Good terrorist'', parfois expérimentale, comme dans ''Canopus in Argo'', série de science-fiction. Elle écrit aujourd'hui des romans qui se lisent comme des souffles de vie, s'attachant à l'apparente complexité des sentiments et à leur étrange fatalité, au grand dam des convenances ! Doris Lessing est une vieille dame décidément indigne. Le Nobel l'en récompense dignement !
Publicité