Les petites annonces pour trouver l'âme sœur, ça, c'est connu. Mais les petites annonces qui traversent toute la planète, via le blog d'un cœur solitaire anglo-canadien, c'est déjà plus rare. Quand en plus le-dit jeune homme reçoit des réponses du monde entier, offrant des rendez-vous galants tous plus rocambolesques les l'uns que les autres, on frise le scénario Hollywoodien !

Le bloggeur dragueur

Allan Wills cherche la femme de sa vie. Et ce ne sont ni les kilomètres ni le manque d'imagination qui vont l'arrêter. "Mon nom est Allan Wills et j'irai n'importe où dans le monde pour le rendez-vous parfait. Je retournerai toutes les pierres, j'irai partout" De New-York à Budapest en passant par Londres et l'Australie, il parcourt le monde et relève les défis lancés par ses prétendantes. Il est une sorte de James Bond du cœur.

Mais pourquoi les demoiselles font-elles courir cet anglo-canadien de 29 ans ? Par ce qu'il ne demande que ça le bougre ! Fin juillet, il crée un blog pour trouver la femme de sa vie. Fi des petites annonces désuètes, Allan veut de l'action, de l'originalité et surtout : des surprises !"Nous ferons les règles au fur et à mesure, donc sois libre de me contacter... qui que tu sois, où que tu sois. Mais saches une chose: je ne suis pas pressé".Et ça, les femmes adorent ! En quelques semaines, son blog a été visité à plus de 18.000 reprises.Et pour les surprises, il a été servi. En Hongrie, il a du se plier à un véritable jeu de piste pour découvrir une certaine Tamara, qui lui avait proposé tour à tour de le rencontrer en Serbie en août, en Hongrie en septembre ou octobre puis au Vietnam en novembre. Betty, Californienne de 72 ans, lui a demandé s'il nettoyait les piscines, "une amie d'Australie" pense "sérieusement" à divorcer pour l'épouser.

Publicité
Publicité
Ce week-end, Allan sera à New-York pour un rendez-vous des plus mystérieux : il a reçu un colis à son domicile (alors qu'il n'a pas donné son adresse postale...) contenant un appareil photo numérique, un noeud et la bobine de ficelle utilisée et un mot lui donnant rendez-vous à New-York en octobre. Pas contrariant, Allan a donc pris un billet pour la grosse pomme.

Pas de demande en mariage ni de coup de foudre pour l'instant, mais beaucoup de voyages, pas mal de rencontres et de belles histoires d'amitiés. +a tombe bien, Allan adore les histoires.

Pour les intéressées, il est joignable sur www.areyoumywife.blogspot.com