Milana Terloeva, 27 ans, est Tchétchène et vient de publier "Danser sur les Ruines : une jeunesse tchétchène" (Ed. Hachette Littérature, 2006). Une bombe, quelques semaines à peine après l'assassinat d'Anna Politkovskaïa -une journaliste insignifiante selon V. Poutine, arfente défenseur des Thétchènes...

En Tchétchénie, survivre c'est déjà résister !

"''Aujourd'hui, c'est cela Grozny, un chaos de morts et de mensonges dans lequel des ombres humaines luttent pour leur survie. Ce livre n'a pas pour vocation de démonter une propagande ou d'expliquer un conflit vieux de trois siècles. C'est l'histoire simple d'une jeune fille, un miroir promené le long des routes défoncées de ma chère Tchétchénie.''" Milana Terloeva, 27 ans, est Tchétchène et vient de publier "Danser sur les Ruines : une jeunesse tchétchène" (Ed. Hachette Littérature, 2006). Une bombe, quelques semaines à peine après l'assassinat d'Anna Politkovskaïa -une journaliste insignifiante selon V. Poutine, arfente défenseur des Thétchènes... Mais Miléna ne va pas s'arrêter là. Elle s'apprête à rejoindre son pays pour y créer un journal indépendant : "''Je n'ai pas d'autre choix : je suis condamnée à l'espoir.''"

Publicité

Ce sujet vous intéresse ? Réagissez !

Publicité