Plus décourageant que le rendez-vous fixé dans deux mois chez le dentiste, celui qu'on obtient pour le lendemain. Doug Larson

Publicité
Publicité
Publié par Rédaction le Vendredi 10 Septembre 2010 : 00h00