Drogué va !Il parait que... La production des hormones de l'amour influence l'humeur, améliore la gestion du stress, la capacité à s'imposer et permettent un repos réparateur. Un process identique à celui des autres drogues (illégales) ! Vous pouvez remercier le nucleus accumbens, ou lieu-dit du plaisir de notre cerveau, c'est grâce à lui que l'on en redemande !

Publicité
Publié par Rédaction le Vendredi 10 Septembre 2010 : 00h00