Une cocaïnomane victime de TOC, une danseuse un peu mystique, une majorette ou une chanteuse de cabaret transsexuelle... Il y a beaucoup de monde dans la tête d'Anne Tappon, et ce n'est pas sans causer quelques désagréments. Borderline, c'est le nom de son spectacle, c'est son état d'esprit et c'est drôle.

Déjantée(s) !

Dans le minuscule et très intime théâtre du Bout, dans le 9ème arrondissement de Paris, il est 20h. La lumière s'éteint. Anne Tappon entre en scène. Seule. C'est un one-woman show.

Pourtant, Anne Tappon n'est pas vraiment seule en scène, elle est entourée de tous ses personnages, plus névrosés les uns que les autres. Une cocaïnomane victime de TOC, une danseuse un peu mystique, une majorette, une chanteuse de cabaret transsexuelle et j'en passe...

Borderline, c'est le titre de son spectacle, c'est aussi l'état d'esprit général qui s'en dégage. Elle honore et égratigne les petites névroses de mademoiselle-tout-le-monde, tantôt féroce, tantôt attachante, toujours très drôle. Mais ce qui lui donne avant tout ce don d'ubiquité, c'est son incroyable énergie. Anne saute, elle chante, elle danse, elle se transforme et se déforme à volonté. "''J'aime bien me transformer, être dans la composition en interprétant des personnages très différents''". Du coup, on ne s'ennuie pas une seconde et on applaudit des deux mains.

Publicité

Le one-woman show est un créneau encore peu couru : "''Je viens du milieu de la danse, il y avait toujours moult filles et très peu de garçons, ici c'est l'inverse.''"

Publicité
Anne Tappon est arrivée à la scène comique sur le tard. Ex-danseuse, elle a enchaîné depuis 2002 cours de one-man show et des stages intensifs d'écriture avant d'arriver en finale du Marathon du Rire en juillet dernier. Depuis septembre, elle joue Borderline et ne compte pas s'arrêter là. "''Mon spectacle est encore bébé, il a le temps d'évoluer et moi j'aime plein de trucs donc j'ai plein de projets.''" Tant mieux !

Borderline, De nouveau à l'affiche, à Marseille, du 8 au 10 novembre 2007 à Paris, du 29 novembre 2007 au 1 mars 2008 au "Bout"

Le site internet du Bout