Au musée Albert-Kahn, près de Paris, une exposition fait revivre le Maghreb du début du XXe siècle et plus particulièrement le Maroc d'avant le protectorat français. Des documents d'une grande poésie qui sont autant de témoignages passionnants et émouvants. On y va !

Il était une fois le Maroc...

Couleurs du Maghreb Lorsqu'en décembre 1912, à la demande du banquier philanthrope Albert Kahn, l'opérateur Stéphane Passet part pour le Maroc, armé de caméras et d'appareils photo, le pays est en passe de devenir un protectorat français. De part et d'autre de la Méditerranée, chacun pressent que rien ne sera plus jamais comme avant et qu'il faut fixer des souvenirs ethnographiques. D'autres photographes auront la même mission en Algérie et en Tunisie...

Publicité
Le musée Albert-Kahn possède aujourd'hui plusieurs films en noir et blanc et 2 461 photos. L'exposition Couleurs du Maghreb en propose une sélection et rappelle la noble intention de l'homme d'affaires humaniste : œuvrer pour la paix en favorisant la rencontre entre les peuples.
Publicité

Plus d'infos A voir : "Couleurs du Maghreb", jusqu'au 18 mars 2008 Au Musée Albert-Kahn, 14, rue du Port 92100 Boulogne-BillancourtRenseignements : 01 55 19 28 00

A lire : "Maroc, mémoire d'avenir : 1912-1926... 1999" Edité par le musée Albert-Kahn, 57 euros

''En partenariat avec le magazine DM''

Publicité