Pénélope n'arrête plus de pleurer... Après le succès, en 2004, de la pièce "Arrête de pleurer Pénélope", les trois copines font leur come-back. Plus grandes, mais pas moins désespérées, bientôt mamans ou déjà mariées, mais pas pour autant libérées... Quand Pénélope pleure, nous aussi !

Les belles pleureuses

Une chialeuse, cela ne s'arrête pas facilement de pleurer. Et surtout pas quand ses deux bonnes copines sont à ses côtés pour l'épauler... Et le public pour l'écouter ! Après le succès de cette pièce en 2004, le trio des copines trentenaires névrosées ont décidé de rempiler. Dans "Arrête de pleurer Pénélope 2", elles s'attaquent à la maternité.

Malgré leurs allures un peu dégingandées, leurs tirades ébouriffées, les filles ont grandit, sont devenues des femmes, et leurs propos aussi. Out les semi-réussites amoureuse et professionnelle, finis les "Je t'aime moi non plus". A 35 ans, la question bébé s'impose. Sur fond de dialogues particulièrement bien sentis.Il y a d'abord Chloé, la moins casée des trois, le garçon manqué de la bande (avec une tête de mort sur son tee-shirt). C'est elle qui se colle en premier au désespoir de la maternité... Léonie, un mari et une belle carrière en perspective, rêverait d'être à sa place. Et Pénélope, la fameuse pleureuse, pour elle, un bébé ne s'inscrit pas vraiment dans le programme de ses (désespérantes) relations placebo.

Les voilà donc rassemblées dans l'appart de Léonie. Pas vraiment par choix, non. La belle avait d'ailleurs d'autres projets pour la journée, à savoir boucler ses valises pour la Barbade et finir d'élaborer sa stratégie d'ovulation. Oui, mais les deux vieilles copines ont débarqué : Chloé, son futur bébé et son fiancé planté en Allemagne ; Pénélope qui vient d'enterrer son patron... Sereines en surface, les filles vont bientôt se lancer leurs névroses à la figure, et hop ! V'la que je pleure, et puis que l'on danse collées les unes aux autres...

Irrémédiablement en mal d'amour et insatisfaites, grandes gueules, mais pas toujours très fut-fut, compliquées mais attendrissantes...

Publicité

On en pleure nous aussi tellement elles nous ressemble !

Nota : D'aucuns comparent "Arrête de pleurer Pénélope" à "Des soucis et des potes", un trio de copains sur les planches. Certes, mais là, pas la peine de se déplacer. Humour potache et sans finesse (parole de fille !)... Dommage, mais bon.

Publicité
"Arrête de pleurer, Pénélope 2", de et par Christine Anglio, Juliette Arnaud, Corinne Puget ; mise en scène de Michèle BernierBon point : nul besoin d'avoir vu le premier pour voir celui-ci ! Au Théâtre Fontaine : http://www.arretedepleurerpenelope.fr/

FemmesPlus Vidéos Théâtre : http://video.femmesplus.fr/search/?q=theatre&imageField.x=26&imageField.y=16

Le site de la pièce, au Théâtre FontaineToutes les Vidéos théâtre, ici...Vous avez aimé, adoré ou détesté ? Parlez en sur les forums !Tous les articles Récré...