Photographier les gens, des grands, des petits, des noirs, des blancs, dans l'eau, seuls et égaux, simples en maillots : voilà l'idée de départ des "Water series", du photographe néerlandais Alex Ten Napel. Et puis il y a ces enfants, dans les bras de leurs papas. Des bourrus, des timides, des gros et des tatoués. Et tous si protecteurs, presque mères... On craque !

Pères et fils

© Alex Ten Napel

C'est l'histoire d'un photographe néerlandais, Alex Ten Napel et d'une série de photos, "Water Series", commencée en 2004.Au commencement, pour Alex, il y a eu l'eau. Logique quand on habite la ville aux canaux, Amsterdam ! Ensuite, il y a eu des gens, des âgés, des moins grands, des colorés et des blancs. L'idée : les mettre à nu et surtout sur un terrain d'égalité...Et puis, il y a eu les enfants. Et leurs papas, puisqu'il fallait bien que quelqu'un les portent dans l'eau !Le résultat est étonnant. Le contraste triomphe, entre ces gros nounous, bourrus et protecteurs et ces enfants à peau de bébé, ces petites têtes blondes, rousses et brunes, aux grands yeux sérieux, rassurés ou apeurés... On craque !