Ca fait déjà un bout de temps qu'elle traîne sa guitare sur les scènes indé's de France et de Navarre. Les plus branchés la connaissent bien. Les autres l'ont découvert un soir de 2005, alors qu'elle était sacrée "Révélation féminine de l'année" et ne connaissent d'elle que son tube radio "Du courage"... Mais Sophie, c'est d'abord et avant tout une Grande fille toute simple.

Une grande fille tout simple

"La Grande Sophie, vous voyez qui s'est ? Mais siiiiiiiiiii, une grande fille avec une guitare." Pour beaucoup, la description s'arrête là. Parce qu'elle est discrète Sophie. Mais efficace aussi.Quatre albums, une Victoire de la musique, des disques d'Or et une tournée fracassante qui vient de se terminer en beauté par un Zénith de Paris surchauffé. Autant dire qu'on ne peut pas passer à coté.

Publicité
Publicité
Et pourquoi on l'aime ? D'abord, parce que c'est une grande fille toute simple, qui n'a pas attendue d'être connue pour être reconnue par le métier. Et aussi par ce que avec son petit côté rebelle-mais-trop-gentille, ses chansons tombent à pic. La preuve : sa dernière chanson "No zob in job" (littéralement "Pas de sexe au boulot"), nous évoque forcement quelque chose, non ?

Retrouver toutes les dates de la Grande Sophie sur son site, là.