Nouvelles sages-femmes ?

Publicité
Nouveau et exclusivement féminin, ce métier propose un accompagnement non médical à la naissance. Les doulas ou accompagnantes à la naissance ne sont en aucun cas des substituts aux sages-femmes, elles ne sont en effet pas aptes à effectuer des actes médicaux. ''"Sage-femme est un métier à part entière, c'est même plus qu'un métier c'est une véritable vocation qu'il faut respecter"'', explique Caroline Baddour, accompagnante à la naissance. Présence complémentaire, les accompagnantes ou les doulas apportent au couple un recours rassurant, une écoute et, surtout, une source d'information sur leur droit de patiente et de parents. Aux mères isolées, moralement ou physiquement, elles offrent également un soutien pour rompre leur solitude et pour les aider à accueillir le nouveau-né.
Publicité