36 HEURES - Sur un air de Chopin et des notes electro, la belle polonaise se réinvente chaque jour. Portée par une frénésie culturelle et artistique majeure.

Plaisirs épicuriens : Charlie. Du plus classique au plus original, des cocktails servis dans une ambiance rétro veloutée. L'adresse de prédilection des noctambules de la capitale. Mokotowska 39. Hala Koszyki. Après plusieurs transformations, les halles deviennent le nouveau repaire des foodies. On y trouve de la bistronomie polonaise à s'en lécher les doigts sur fond de sessions DJ et de cocktails. Koszykowa 63. Na-Lato Day & Night. Des tables élégantes d'inspiration méditerranéenne que l'on pousse après le service pour danser. Des pique-niques sont organisés sur le pas-de-porte. Chic et bucolique. Rozbrat 44a.

Publicité
Belles découvertes : Zacheta. Rendez-vous avec la scène artistique contemporaine dans un somptueux palais 1900. Les expositions sont engagées, dans un contexte politique marqué par la dérive autoritaire du parti au pouvoir. Place Malachowskiego 3. Musée Polin. Un superbe bâtiment qui abrite l'histoire des Juifs polonais. Le Polin (Pologne en hébreu) a été érigé en 2013, soixante-dix ans après le soulèvement du ghetto de Varsovie. Anielewicza 6. La Vistule. Un fleuve longé par des plages où l'on vient prendre un verre, profiter d'un barbecue ou d'un concert gratuit. Parmi les clubs coups de coeur : le Cud na Wisla (miracle sur la Vistule), ou le No Comment, plus confidentiel.
Publicité

Petits souvenirs à rapporter de Varsovie

Ania Kuczynska. Sur la Mokotowska, la fashion artère du centre-ville, Ania Kuczynska présente ses silhouettes avant-gardistes et...

Lire la suite sur Grazia