L'entreprise américaine commence à diversifier ses services et propose de réserver une table au restaurant aux Etats-Unis.

Après nos nuits, Airbnb souhaite s'occuper de nos assiettes. Depuis ce mercredi 27 septembre, la plateforme en ligne propose de réserver une table directement depuis son application dans un des 700 restaurants américains partenaires. Une première étape pour diversifier ses services. "Notre rêve est de nous investir dans l'ensemble du voyage", explique Joe Zadeh, vice président de l'entreprise à France Info.

En accord avec ses valeurs affichées de partage, Airbnb ne souhaite pas marcher sur les plates-bandes de TripAdvisor et consorts. Il s'agit de proposer uniquement les bons plans des locaux. Pour la suite, la société cherche à développer des "expériences". Des visites payantes seront prochainement mises en ligne en plus des logements. Pour l'instant, l'offre est expérimentée dans quarante villes dont New York. Pas de grands monuments inscrits au programme, mais des circuits alternatifs pour faire découvrir la ville autre autrement. Exemple, une balade en side-car à Brooklyn sera proposée.

Publicité

Vers la fin du conflit ?

Publicité
Pour l'instant la start-up n'a pas donné de précision sur les revenus qu'elle espère créer avec cette nouvelle activité. Elle espère cependant apaiser ses relations avec les différentes autorités locales. La Mairie de Paris a désormais limité le nombre de nuitées à 120, pour les hôtes de la capitale. Son activité première, la réservation de logement chez des particuliers, lui avait également les foudres du milieu de l'hôtellerie. "Nous...
Lire la suite sur Grazia