PERSONA GRAZIA - L'actrice cubaine enchaîne les grosses productions avec détermination.

"Jamais je n'aurais imaginé me trouver là où je suis." Ana de Armas n'était pas née quand Blade Runner est sorti, en 1982. Et ne parlait pas un mot d'anglais il y a trois ans. Aujourd'hui, l'actrice cubaine de 29 ans tient le rôle féminin principal du sequel réalisé par Denis Villeneuve, l'un de ses réalisateurs cultes. Face à Ryan Gosling, Harrison Ford et Jared Leto, elle a d'abord été intimidée.

Publicité
"J'avais peur de ne pas être au niveau, mais au-delà du talent et de l'expérience, j'ai découvert des personnes très généreuses." De Cuba à Madrid et désormais Los Angeles où elle a posé ses valises en 2014, sa détermination lui a permis de combattre les stéréotypes et d'apporter substance et subtilité à des films testostéronés : War Dogs, Hands of Stone, Overdrive et, donc, Blade Runner 2049. Personne ne semble pouvoir l'arrêter.

Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve (etats-Unis, 2 h 32). En salle le 4 octobre.

-------------------

Publicité

A lire aussi :

Timothée Chalamet : bombe à retardement

Alex Cameron : born to win

Reed Morano : regard neuf

Lire la suite sur Grazia