PHENOMENE - Depuis cet été, artistes voyageurs et collectionneurs se donnent rendez-vous sur Artrvl, une plateforme similaire à Airbnb.

Echange hébergement contre créativité. Cet été, Luanna Li, une peintre chinoise, a lancé Artrvl, une plate-forme communautaire au fonctionnement semblable à celui d'Airbnb, destinée aux professionnels de l'art. Le concept, ingénieux, est né d'une expérience personnelle : "Il y a deux ans, je me trouvais en Angola, sans hébergement et en attente d'un visa pour poursuivre mon voyage en Afrique. Un hôtel a accepté de me loger et de me nourrir gratuitement pendant un mois. En échange, je devais leur peindre une fresque", se souvient Luanna Li.

Publicité
Tatoueurs, photographes, danseurs, musiciens, écrivains, stylistes, architectes... Les artistes créent un profil avec leur portfolio et leurs souhaits de voyage. Particuliers, hôtels et sociétés remplissent de leur côté un profil d'hôte, où ils proposent un projet à réaliser. "En général, nos hôtes possèdent un espace qu'ils veulent transformer ou développer artistiquement. Certains projets sont rémunérés et Artrvl récupère alors 15 % de commission", explique la fondatrice. Une formule payante sera bientôt lancée : Artrvl fera notamment la promotion des projets aboutis des abonnés premium dans son réseau, afin d'inciter les hôtes à les inviter. Le site rassemble déjà près de 2 000 "artrvlers".

-------------------

Publicité

A lire aussi :

Art contemporain : la jeune scène explore la nuit

Chloe Wise, star de l'art contemporain made in Instagram

Un Français sur quatre prêt à acheter de l'art contemporain

Lire la suite sur Grazia