INFOGRAPHIE DU JOUR - Alors que l'Espagne se déchire sur le devenir de la Catalogne, d'autres pays européens sont, eux aussi, menacés de partition.

Situation plus que tendue en Catalogne, où les indépendantistes organisaient ce dimanche un référendum que la cour constitutionnelle espagnole considère comme illégal. Si des heurts ont eu lieu entre les manifestants et la police venue confisquer urnes et bulletins, cela n'a pas empêché 2,2 millions de votants (sur les 5,5 millions de personnes appelées aux urnes) de s'exprimer à 90 % pour le oui. Alors que le président de la région, Carles Puigdemont, se dit prêt à déclarer l'indépendance de cette région stratégique représentant 19 % du PIB espagnol, Madrid envisagerait son arrestation pour "désobéissance", voire la suspension de l'autonomie de la Catalogne.

Publicité
Publicité
Considérée comme la pire crise politique vécue par l'Espagne depuis le coup d'État militaire avorté de 1981, cette confrontation pourrait bien connaître un remake d'ici quelques mois, puisque l'Écosse pourrait organiser un nouveau référendum à l'automne 2018, à l'issue des négociations sur le Brexit. Plus europhiles que le reste des Britanniques, les Écossais avaient exprimé leur désir de rester dans l'Union européenne. Portées par l'élan catalan, d'autres régions envisagent des référendums consultatifs, rappelle Le Figaro : la Corse, le Pays basque, l'Italie du Nord, la Flandre, les îles Féroé, une région autonome du Danemark et le pays Sicule, une région du centre de la Roumanie, composée majoritairement de Hongrois.

#infographie Au-delà de la Catalogne, plusieurs mouvements...

Lire la suite sur Grazia