Pour promouvoir la 23e édition du Life Ball, l’un des plus grands événements de charité en faveur des associations luttant contre le sida, et qui se tiendra le 16 mai prochain à Vienne, Conchita Wurst se couvre d’or.

Trois affiches géantes. Trois affiches provocantes par le luxe qu’elles dégagent, mais aussi parce qu’elles font directement référence à des figures de la métamorphose et de reconsidération publique. Conchita Wurst et Gustav Klimt, d'abord marginalisés puis adulés, sont ainsi réunis par l’œil de la photographe allemande Ellen Von Unwerth. "L’idée était de recréer le célèbre Portrait d'Adele Bloch-Bauer I de Klimt avec Conchita Wurst" explique-t-elle. "J’adore Klimt, ses tableaux, plein de couleurs, de glamour et de poésie. C’était formidable de reproduire cela à travers la photographie".

Conchita 2

Publicité

Imaginés par l’équipe viennoise de Swarovski, en coopération avec le directeur artistique Simon Costin (réalisateur des scénographies fantastiques des défilés d’Alexander McQueen et de Gareth Pugh), ces clichés qui réinterprètent l’œuvre du peintre symboliste autrichien serviront à la promotion du Life Ball, une fois placardés dans les rues de Vienne.

Publicité
On y découvre le vainqueur de l’Eurovision 2014 dans une robe "Golden Adele" brodée de plus de 12 000 cristaux Swarovski. « Pouvoir porter une telle œuvre d’art était sensationnel » s’émerveille Conchita Wurst. Pendant la séance photo, le créateur Jean Paul Gaultier (qui proposera aussi un défilé de charité lors de la cérémonie d’inauguration du Life Ball) est venu saluer sa muse Conchita Wurst, aka Thomas Neuwirth. Un grand moment de mode pour Ellen von Unwerth...
Lire la suite sur Grazia