Le risque quand la déco est spectaculaire ? Passer plus de temps à l'admirer qu'à répondre à nos mails pro.

Avoir un lieu de travail qui ressemble à une galerie d'art ou à un boutique-hôtel, c'est le rêve d'un grand nombre d'entre nous, contraints de bosser dans des open-space gris, mornes et dépourvus d'originalité. Un souhait que se propose de réaliser Kwerk, une entreprise de coworking créée à Paris par Lawrence Knights et Albert Angel et qui se positionne sur un secteur un peu plus haut de gamme encore que WeWork, le leader du secteur. Terrasses, jardins, lobby grandiose... le projet architectural prime, afin de valoriser la créativité, l'inspiration et le bien-être, même si les services sont également au rendez-vous : salles de réunion, accès 24h/24, wifi haut débit, imprimante dernier cri, salle de sport et cours de yoga.

Publicité
Après Boulogne et le 8e arrondissement de Paris, deux autres lieux ouvrent à La Défense (depuis cet été) et boulevard Haussmann (à partir de cet automne). Le prix d'un tel confort ? Comptez 25 euros HT la demi-journée, 50 euros HT la journée, à partir de 450 € l'abonnement mensuel de base (contre 360 euros par mois le forfait entrée de gamme chez WeWork) et 575 €/mois l'offre résident qui inclus bureau attribué et photocopie.

------------------------

Publicité

A lire aussi :

Des bureaux cool qui donnent envie de travailler... mieux

6 lieux cool à Paris pour travailler en sirotant un café

Voyage : voici les 3 hôtels les plus design au monde en 2017

Lire la suite sur Grazia