TÉLÉ - "The Handmaid's Tale" et "Big Little Lies" ont été les séries les plus récompensées lors des Emmy Awards 2017.

Décernés ce 17 septembre, les 69e (La Servante écarlate - les Oscars de la télévision américaine - ont fait un triomphe à deux séries, The Handmaid's Tale (La Servante écarlate) et Big Little Lies, qui ont chacune reçu cinq statuettes. Un thème au centre de ces deux fictions ? Les violences faites aux femmes. Elisabeth Moss, héroïne de la première, a enfin obtenu son premier Emmy après sept vaines nominations (pour Mad Men et Top of the Lake). Nicole Kidman a quant à elle ajouté un nouveau trophée à son CV (après notamment un Oscar et un Golden Globe), le premier pour une série. On notera aussi la belle performance de Julia Louis-Dreyfus, lauréate pour sixième fois de suite de l'Emmy de la meilleure actrice dans une comédie pour Veep.

Publicité
Et une fois n'est pas coutume, les oreilles de Donald Trump ont dû bien siffler, le président américain ayant été la cible de Stephen Colbert, le maître de cérémonie, et certains des acteurs présents. Alec Baldwin, récompensé pour son interprétation satirique de Trump dans l'émission Saturday Night Live n'a pas été le dernier à se moquer de lui : "Monsieur le président, le voici votre Emmy !", a-t-il ironisé. Il faut rappeler que le président, dans un passé pas si lointain, a été deux fois nommé (sans succès) aux Emmy Awards pour sa télé-réalité The Apprentice.
Publicité

Le palmarès

Meilleure série dramatique : The Handmaid's Tale (Hulu)

Meilleure actrice dans une série dramatique : Elisabeth Moss (The...

Lire la suite sur Grazia