MODE - Le label masculin imagine une veste transformable en sac en un coup de zip.

Depuis son éclosion en 2015, Geym, la marque fondée par Thomas Erber et Charles Gaston-Dreyfus - initiales de Go East Young Man - se révèle comme l'une des lignes masculines de streetwear françaises les plus intéressantes. Ses collections mixent des gimmicks de style propres à l'époque (détournement de l'esprit tailleur, t-shirts commerciaux, bombers efficaces...), un raffinement intello et une recherche technique fonctionnelle sur les matières et les formes.

Publicité
Dernière innovation en date : un produit deux en un, mi-veste mi-sac, pour hommes. Développé en polyester et nylon, l'article a l'apparence d'une veste zippée et scratchée, disponible en bordeaux ou vert foncé striés de bandes jaune fluo, logo apposé dans le dos. Mais il suffit de dézipper les poches verticales latérales pour en faire un sac à porter à l'épaule, façon cours de sport. Le tarif va néanmoins de pair avec la double utilité : il faut compter 750 euros pour acquérir cette prouesse inventive.

-----------------------

Publicité

A lire aussi :

GEYM reproduit les écrits de Claude Lévi-Strauss sur des t-shirts

Herschel relooke ses sacs à la sauce Keith Haring

10 silhouettes masculines qui comptent, repérées lors des fashion weeks pour femmes

Lire la suite sur Grazia