L'animateur n'a pu retenir ses larmes au sujet de la tuerie qui a touché sa ville natale.

Lundi, les Etats-Unis ont connu la fusillade la plus meurtrière de l'histoire américaine : 59 morts et 527 blessés au total. Un tireur, planqué dans une chambre, au 32ème étage d'un hôtel adjacent, a tiré à l'arme automatique sur une foule, rassemblée pour un concert en plein air de musique country. Comme après chaque tuerie aux Etats-Unis, le débat sur le port d'armes est relancé. Dans son émission, Jimmy Kimmel s'est exprimé sur le sujet.

Lui-même originaire de Las Vegas, il a fait part de sa tristesse suite aux événements et avait du mal à terminer ses phrases tant l'émotion était grande. "Nous revoilà au lendemain d'une terrible et inexplicable tragédie. Nous prions pour les victimes et leurs familles [...] Aujourd'hui, des enfants sont sans parents. Des pères ont perdu leur fils, des mères ont perdu leur fille. Nous ne saurons jamais pourquoi un être humain peut infliger cela à un autre être humain", déclare-t-il, sanglots dans la voix.

Publicité

"Ce genre de choses me donne envie de vomir"

Publicité
"Ce genre de choses donne envie de vomir et d'abandonner". Après l'émotion, il exprime cependant son intention de ne pas se résigner et de ne pas jeter l'éponge dans la lutte sur la régulation du port d'armes dans le pays. "Quand une personne avec une barbe nous attaque, on met les téléphones sur écoute, on parle d'interdire l'entrée sur le territoire à certaines personnes, on construit des murs, on fait tout ce que l'on peut pour que ça n'arrive plus. Mais...
Lire la suite sur Grazia