SANTÉ - Des chercheurs affirment que les femmes oxygéneraient mieux leurs corps lors de séances de sport.

Reconnaissons aux mecs qu'ils sont en moyenne plus athlétiques, forts et musclés que nous. Un dimorphisme sexuel qui s'explique en partie par des siècles de domination masculine, car la femme a été "conditionnée à faire passer les besoins des hommes avant les siens", racontait récemment un documentaire d'Arte. Mais nous tenons (un peu) notre revanche puisque des chercheurs canadiens de l'Université de Waterloo viennent de démontrer que les femmes arrivent, au moment de l'effort, à tirer plus d'oxygène de leur sang, que leurs homologues masculins.

Publicité
Pour le constater 18 hommes et femmes du même âge ont été soumis aux mêmes exercices physiques, tandis qu'on mesurait leur oxygénation, rapporte The Telegraph. Pendant un effort sportif, le corps peut avoir besoin de 15 fois plus d'oxygène, c'est pourquoi nous respirons plus vite. Le rythme cardiaque s'accélère également pour permettre à l'oxygène de circuler (via le sang). Or le corps des participantes s'est révélé plus efficace, réussissant à s'oxygéner plus vite que celui des participants, réduisant chez elles la fatigue musculaire. Si des investigations seront nécessaires pour expliciter une telle différence, Thomas Beltrane, le responsable de l'étude, salue une découverte "qui va à l'inverse de l'hypothèse habituelle qui veut que le corps des hommes soit plus athlétique".
Publicité

--------------------------------

A lire aussi :

Voilà pourquoi les courbatures culminent deux jours après le...

Lire la suite sur Grazia