MODE - Alors qu'un nouveau volet sort au cinéma, l'esthétique du film inspire le jeune designer.

Ce 4 octobre, il débarque à nouveau sur les écrans. Blade Runner 2049, volet réalisé par le cinéaste Denis Villeneuve, ravive le mythe du film original de Ridley Scott sorti en 1982. Si Harrison Ford est toujours de l'aventure, le nom de Ryan Gosling s'ajoute cette fois au casting. L'œuvre d'anticipation a marqué les esprits à l'époque à travers un scénario d'anticipation bien ficelé mais aussi une esthétique puissante.

L'éclairage très contrasté enveloppait alors les tenues destroy d'héroïnes étranges, grands manteaux de fourrure, veste de plastique translucide ou bomber kaki, ainsi que le grand trench qui vole à mesure qu'Harrison Ford court dans tous les sens. Ce corpus retrouve de l'éclat cet automne grâce au créateur danois Martin Asbjørn.

Publicité

Silhouettes fortes et inquiétantes

Sa collection s'inspire du film à travers des pièces noires imposantes : perfecto de motard ; veste fourrée, matelassée ou en velours clouté ; long manteau sable ouvert ; pantalons droits à chaînes... Surtout, la police du logo du film, en rouge, est reprise sur des t-shirts ou des casquettes mais pour inscrire le nom du designer à la place. Des silhouettes fortes et inquiétantes qui ressuscitent le souvenir de l'univers de Ridley Scott.

Publicité
Martin Asbjørn n'est pas le seul à s'y référer. Chez les femmes, Jimmy Choo s'en est emparé pour sa dernière collection de chaussures. Chez les hommes, Raf Simons l'a réinterprété à sa façon pour la garde-robe masculine de l'été...
Lire la suite sur Grazia