INTERVIEW - La comédienne revient sur la collection capsule dessinée en collaboration avec la marque masculine Balibaris.

Qu'a une femme envie de faire porter à l'homme qu'elle aime ? C'est pour répondre à cette interrogation que la marque masculine Balibaris fait appel, cet automne, à Mélanie Thierry. L'actrice, qui sera à l'affiche d'Au-revoir là-haut d'Albert Dupontel, en salles le 25 octobre, et partage sa vie avec le chanteur Raphaël, a imaginé des basiques sobres et fonctionnels pour une collection capsule qui arrive en boutiques le 4 octobre. Pour Grazia, elle revient sur cette aventure.

Comment vous êtes-vous retrouvée sur ce projet ? Balibaris est venu vers moi avec cette proposition de dessiner une collection capsule que j'imaginerais pour mon homme. J'ai été vraiment surprise qu'il fasse appel à moi, cela m'a enchantée. C'est tombé à point nommé, à un moment où j'étais entre deux tournages et j'ai immédiatement accepté.

Publicité
Publicité
Vous n'avez eu aucune hésitation ? Aucune. Ma seule exigence était que l'on ne mêle pas trop Raphaël au projet : c'est moi qui en suis responsable et il se devait de rester en marge. Bien sûr, il a nourri mon imaginaire pour créer ces vêtements : c'est son visage que j'avais en tête, sa morphologie, sa couleur de peau, sa façon de se tenir. Il est le point de départ mais ensuite, il était capital pour moi que tout le monde puisse s'approprier les habits, quel que soit l'âge, la taille, la couleur de peau du client.

Comment s'est déroulé le processus créatif ? Il a d'abord fallu que l'équipe me mette en confiance. Je suis arrivée en...

Lire la suite sur Grazia