Le parfum est mort, vive le parfum !
''"Le parfum est mort, vive le parfum ! Nous proclamons émotionnellement la naissance d'un territoire affranchi : l'Etat Libre d'Orange. Une terre de libertinage olfactif, libérée de tous tabous, qui reconnaît comme seuls souverains l'insoumission et l'érotisme olfactif."'' Voilà c'est dit et cela a le mérite d'être clair !

La parfumerie année zéro
Etat Libre d'Orange est un nouveau concept lancé tout récemment par Etienne de Swardt. Après sept ans chez Givenchy et la création de Oh My Dog, le déjà culte parfum des chiens, cet homme physiquement très intelligent et redoutablement spirituel laisse éclater son anti-conformisme et décrète l'ère de la "parfumerie année zéro".

 

Etat Libre d'Orange ? Quel drôle de nom ! Pourquoi pas érotisme et émotions ?

Des parfums interlopes !

Des fantasmes en odeur... Etienne a donc laissé carte blanche à trois grands noms de la parfumerie pour donner naissance à des jus au sulfureux parfum de décadence. De vraies créations réalisées par des nez fameux qui n'y sont pas allés avec le dos de la mouillette pour mettre "en odeur leurs fantasmes plutôt que des concepts marketing".

Publicité
Des parfums interlopes_ Le ton est donné et bienvenue à neuf parfums complètement interlopes : Putain des Palaces, Vraie Blonde, Sécrétions Magnifiques, Nombril Immense, Rien, Jasmin et Cigarette, Eloge du Traître, Divin'Enfant et Encens et Bubblegum.

 

Publicité