Le jeune DJ électro, qui a fait un hit mondial avec son morceau "Sunset Lover", sort un premier album ce vendredi 10 novembre.

A seulement 18 ans, Mehdi Benjelloun, alias "Petit Biscuit", est un petit prodige de l'électro. En 2015, il se fait connaître mondialement avec son tube onirique "Sunset Lover". Aujourd'hui, vendreid 10 novembre, il revient avec un nouvel album, Presence, plus mature et plus percutant. Rencontre.

D'où vient ce nom, "Petit Biscuit" ? J'ai choisi ce nom à l'âge de 14 ans sans trop savoir pourquoi. Rapidement, les gens ont été intrigués. Ils se sont interrogés sur sa signification. Du coup, j'ai trouvé que c'était intéressant de le garder.

Publicité

Vous avez commencé à 5 ans par une formation classique. La musique, un rêve de gosse ? Oui. Dès l'âge de 5 ans, j'ai demandé à ma mère de m'inscrire à des cours de violoncelle. Ensuite, j'ai appris tout seul le piano et la guitare. J'ai toujours aimé peindre, dessiner, mais la musique reste mon premier amour. Pourtant, mes parents ne font pas partie de cet univers. Quelque chose a dû me marquer, inconsciemment, quand j'étais enfant.

Comment en êtes-vous venu à l'électro ? J'ai toujours écouté de l'électro. La plateforme SoundClound a permis de faire émerger ce type de musique hybride, que je définirai comme un mélange de hip-hop, de rock et de world music.

Publicité
"Sunset Lover" est le morceau qui vous a révélé. Comment est-il né ? J'avais 15 ans, l'été se finissait, j'étais nostalgique. Du coup, j'ai créé ce morceau contemplatif, dans lequel il y a une ambiance assez solaire. Une pote musicienne m'a envoyé...
Lire la suite sur Grazia