MODE - Le fils de P. Diddy, 19 ans, lui aussi musicien, se fraye une place sur les podiums.

La mode est souvent paresseuse. Plutôt que d'innover et de chercher à dessiner de nouvelles formes, à miser sur de nouveaux visages, elle se plaît à recycler à l'infini les mêmes gimmicks. Côté mannequinat, cela se traduit par la percée de jeunes modèles bien nés dont les parents ont eu un passé sous le feu des projecteurs. Ainsi, la descendance de Vanessa Paradis et Johnny Depp (Lily-Rose Depp), de Jude Law (Rafferty Law), de Cindy Crawford (Presley Gerber) ou de Will Smith (Jaden & Willow Smith) n'en finit plus de poser et de défiler.

Le dernier à bénéficier de son avantageuse lignée s'appelle Christian Combs, l'un des six enfants de P. Diddy (ou Puff Daddy), artiste hip-hop le plus riche du monde, selon Forbes. A 19 ans, il a d'abord commencé à être repéré par les initiés pour sa musique produite sous le pseudo de King Combs, un rap efficace mâtiné de références années 1990 et où l'on reconnaît l'empreinte de son père (son label Bad Boy Records en est d'ailleurs le producteur).

Publicité

Une image mode construite par sa styliste

Publicité
Mais ce sont ses apparitions sur Instagram - il se met notamment en scène avec sa petite amie, Breah Hicks - qui lui ont valu d'être remarqué : la ressemblance avec son aîné était telle que les réseaux sociaux en ont bruissé. "Je pense que je suis un peu plus beau gosse que lui, mais c'est vrai qu'il est pas mal", ironise le fils auprès de W Magazine. Dernière étape pour achever de l'imposer : il a défilé à Milan pour...
Lire la suite sur Grazia