SOCIÉTÉ - A compter du 1er octobre, les retouches appliquées sur les photos à usage commercial devront être signalées.

Si les débats sur les retouches appliquées aux photos publicitaires - notamment sur les mannequins - ne sont pas nouveaux, l'approche de l'entrée en vigueur de la loi dite de "contrôle de Photoshop" les relance. C'est ce dimanche 1er octobre que le décret du 4 mai 2017 "relatif aux photographies à usage commercial de mannequins dont l'apparence corporelle a été modifiée" sera applicable.

Partant du constat que les silhouettes modifiées sur ce type d'affichage étaient potentiellement néfastes pour des audiences jeunes, naïves et souvent en quête de modèles existentiels, le gouvernement a décidé d'encadrer cette pratique et de mettre en garde le public. "L'exposition des jeunes à des images normatives et non réalistes du corps entraîne un sentiment d'autodépréciation et une mauvaise estime de soi pouvant avoir un impact sur les comportements de santé [...] Il faut agir sur l'image du corps dans la société pour éviter la promotion d'idéaux de beauté inaccessibles et prévenir l'anorexie chez les jeunes", avaient alors indiqué Marisol Touraine.

Publicité

EnjoyPhoenix, exemple de ces dérives

Publicité
La maigreur dans la mode est un sujet polémique récurrent ces dernières années, l'industrie étant critiquée pour le choix de ses mannequins trop maigres et, par conséquent, qui pourraient encourager des tendances anorexiques ou boulimiques chez de nombreuses jeunes filles. Le 16 septembre dernier, la célèbre YouTubeuse et influenceuse EnjoyPhoenix se livrait à cœur...
Lire la suite sur Grazia