AUDIO - Sobriété dans le look, richesse et précision dans le son, Grazia a testé l'enceinte multiroom de Bang & Olufsen.

Discret et compact, la nouvelle enceinte indoor de Bang & Olufsen, la Beoplay M3, s'intègre sans mal dans n'importe quel intérieur. Signé par la designer danoise Cecilie Manz, une des plus réputées de sa génération, cette enceinte audio fait un sans faute sur le plan du look (qui plus est, les façades sont interchangeables). D'autant plus que la marque a réduit à sa plus simple expression la connectique. Deux petites LED latérales pour indiquer l'état de marche et la connexion WiFi, deux boutons à l'arrière de l'appareil pour le volume et l'allumage, une petite trappe qui cache la prise électrique, une prise jack, un port mini USB et deux petits boutons (paramétrage et bouton on/off général). Rien de plus, l'essentiel est là.

Publicité
L'installation est du même acabit : réduite au plus simple. Il suffit de la brancher, puis de choisir une connection en Bluetooth direction avec son smartphone ou d'appairer l'enceinte au réseau Wi-Fi pour une installation multiroom. Car la M3 peut se coordonner avec d'autres enceintes Multiroom B&O Play. Pour le pilotage de l'ensemble, cela se fait de manière très simple via une application dédiée (à noter qu'elle sera compatible Apple AirPlay 2 dès 2018). Le paramétrage est très rapide et simple. Moins de cinq minutes suffisent.
Publicité

Un son riche et précis, adapté à tous les genres musicaux

Et côté rendu sonore ? Un son à la fois riche et précis pour une enceinte versatile, qui saura s'adapter à tous les gens musicaux. Les...

Lire la suite sur Grazia