MODE - La marque de casquettes et le groupe de metal, oubliés et moqués, tiennent leur revanche dans une collaboration street.

La mode, faut-il le répéter, fonctionne par cycle. Ainsi, quand Von Dutch, la marque qu'affectionnait Paris Hilton au début du siècle, et Metallica, le groupe de metal dont la gloire a quelque peu pâli ces dernières années, font alliance pour une collection capsule, c'est le signe qu'un nouveau mouvement s'ouvre. Le recyclage stylistique de la fin des années 1990 et du début des années 2000 est en marche.

La casquette Von Dutch redevient un élément exposé depuis que Kylie Jenner a gratifié ses 98 millions d'abonnés Instagram d'un selfie avec un modèle noir en 2016.

A post shared by Kylie (@kyliejenner) on Apr 6, 2016 at 4:50pm PDT

Publicité

Tendance du merchandising

Publicité
De son côté, Metallica entretient avec les marques des relations anciennes : l'imagerie dark du groupe a déjà habillé des Converse en 2009, des Vans en 2013, des bouteilles de bière Budweiser en 2015. Mais c'est en 2016 que les quatre membres ont retrouvé une certaine crédibilité en devenant ambassadeur du tailleur italien Brioni. Choisi par le directeur artistique d'alors, Justin O'Shea, ils devaient incarner un visage plus moderne, plus agressif, plus inattendu de cette marque patrimoniale. L'expérience a pourtant tourné court : Justin O'Shea a été congédié seulement six mois après son arrivée à la tête de la maison...

La collaboration entre Von Dutch et Metallica sera vendue à partir du début de l'année 2018, entre 29 et 79 euros par pièce. Outre des casquettes, elle comporte des...

Lire la suite sur Grazia