Beethoven pour l'énergie !

D'Hélène Grimaud, on connaît la passion pour les loups. Ce fût l'anecdote médiatique qui nous fit entrer dans son monde sensuel de cette superstar du piano. Elle vient de sortir ''Hélène Grimaud, Beethoven'', le concerto pour piano N° 5 et la sonate pour piano N° 28 de Ludwig van Beethoven avec un DVD bonus, dont le making of des enregistrements Beethoven et Credo, un clip Bach (le Prélude en ut majeur), une galerie photos et une discographie. Interview piano forte...

FemmesPlus : Vous dites que ce concerto ''dépasse ses limites en dépit de tout'' ?
Hélène Grimaud : Beethoven quelqu'un d'optimiste, qui ne désespère jamais d'arriver à un niveau supérieur. C'est très stimulant et cela se ressent profondément au niveau musical. Et puis ce concerto dépeint ce qui se passe dans l'âme : des désillusions, des espoirs, des peurs... Il irradie d'une grande luminosité.

Avec quelles œuvres vous défoulez-vous les doigts ?
(Rires) A une époque, c'était la Rhapsodie N° 6 de Liszt, avec toute sa virtuosité et ses octaves échevelées, aujourd'hui, je me défoule physiquement avec le concerto N° 5 de Beethoven, et notamment dans le final ! Mais je ne parlerais pas de "doigts," ce n'est pas vraiment là que ça se passe...

Vous semblez plus sereine, plus calme...
J'ai 17 ans de métier, alors forcément, il y a une certaine assurance. La vulnérabilité a la peau dure, mais seule l'assurance permet d'évoluer, permet d'être meilleur que ce que l'on est réellement. Et puis, j'arrive plus facilement à me concentrer sur l'essentiel...

Femme(s) de musique...

La direction d'orchestre, l'enseignement, la composition... Ce sont des aspirations ? Je suis très heureuse à l'instrument, même si j'ai très envie de multiplier les expériences de mise en place sans chef... Pareil pour la composition, c'est un autre métier. Quand à l'enseignement, il m'arrive de faire des Masters class, mais je conçois surtout l'enseignement en one to one. Mais je dispose de trop peu de temps pour bien suivre un élève...

Avez-vous déjà été dirigée par une femme ? La question tombe à point : je travaille en ce moment avec Anu Tali, une jeune chef d'Estonie. Elle a un immense talent et une énergie comme les femmes savent en avoir : une énergie viscérale, très musicienne, beaucoup de tact avec l'orchestre. Mais cela n'a plus rien à voir avec le genre, c'est une question d'individualité, de personnalité musicale, d'aura de charisme. Ceci étant, les femmes chef d'orchestre sont rares, je n'en connais que trois, pourtant, je pense qu'aucune raison les empêche de l'être...

Publicité
On imagine souvent les artistes classiques dans une tour d'ivoire... Ecoutez-vous la radio ? Chez moi la radio est très souvent allumée. J'apprécie beaucoup Youssou N'dour, et le Jazz aussi. J'aime découvrir des artistes inconnus... Le disque qui tourne sur ma platine en ce moment est le dernier Prince...
Publicité

Plus d'infos ! Hélène Grimaud, Beethoven Concerto pour piano N°5 - Sonate pour piano N°28 - Edition Deluxe Digipack avec DVD Bonus, 19, 90 euros

Le site d'Hélène Grimaud

Biblio:Variations sauvages Le loup, sauvage et fascinant Leçons particulières

Publicité