Neuvième album d'Etienne Daho, ''L'invitation'' est un disque solaire et intime enregistré entre Paris, Londres, Ibiza et Barcelone. Brassant les influences musicales et littéraires, le chanteur se dévoile avec pudeur et élégance, à travers une Pop chaleureuse !

La belle invitation de Daho

La libération Daho revient avec ''L'invitation'', un disque solaire et intime enregistré entre Paris, Londres, Ibiza et Barcelone. A 51 ans, le pape de la Pop à la française a pansé et pensé toutes ses blessures. Etienne Daho brûle de se raconter sans ambages ni déballage impudique. Le ton est donné dès les premières notes avec ''L'invitation'', la chanson qui a donné son nom à l'album, hédoniste et généreuse. Finies les années tristes, l'heure est à la libération.

Daho secret L'interprète de ''Week-end à Rome'', d'''Epaule Tatoo'', de ''Tombé pour la France'', revient avec des mélodies léchées, énergiques et hypnotiques. Mais le chanteur, issu de la scène rock rennaise du début des années 80, habituellement timide et secret, dévoile ici ses ruptures intimes. L'abandon de son père, alors qu'il n'était qu'un enfant à Oran, et leur rendez-vous manqué à l'Olympia en 1986, dans ''Boulevard des Capucines''.

Publicité
Les invités Pour ce nouvel album, Daho s'est, comme à son habitude, bien entouré. On retrouve notamment les Valentins, déjà complices sur l'album ''Paris Ailleurs'' en 1991 et Brigitte Fontaine qui signe ''Toi jamais toujours'', texte poétique et surréaliste sur l'attraction - répulsion amoureuse, unique titre sur lequel l'homme à la voix de velours n'a pas posé sa plume.
Publicité

[html][/html]

En bonus sur l'édition deluxe, quatre reprises anglo-saxonnes, dont une chanson de Billie Holiday (''Glad to be unhappy''). ''L'invitation'' d'Etienne Daho est enthousiasmante.

''L'invitation'', Etienne Daho, Capitol.