Le tricot est furieusement tendance. Les Knit Café, autrement dit les cafés tricot, fleurissent de Los Angeles à New York et ont déboulé en Europe et en France ! Une maille jetée, une maille coulée, ça tricote, ça papote dans les spots les plus branchés de la planète et sur tous les podiums de la mode. Cet hiver, les cadors de la couture nous ont toutes de laine revêtues et Malo l'italien vend les tricots les plus chers du monde. Nous on adore, c'est vintage. Et puis, on "aurait vu" Julia Roberts, Cameron Diaz et même Sharon Stone dégainer les aiguilles...

Donc, on s'y (re)met ? Cela devrait se faire tout en douceur avec la mode des grandes écharpes tricotées hyper lâches avec de grosses aiguilles.
Mais attention, le tricot est aussi pointu que ses aiguilles et son coût pique aussi.... Quinze pelotes à cinq euros minimum pour un petit pull. Pas question de le rater. Au pire, on peut s'offrir deux ou trois cours pour maîtriser le point de blé, le point de godron, la côte perlée ou le zigzag ajouré qui blufferont les copines. Sur www.tricotin.com, on apprend l'art du tricot en une heure, vidéo à l'appui et Phildar, le roi de la pelote, organise des cours dans les grands magasins.

La marque sponsorise aussi les fameux "Tricot-thé". Ces rendez-vous de passionnés et d'apprentis "à la maison" ou dans un café autour d'un expresso ou d'une tasse de thé. Là encore, c'est inspiré d'une tendance Made in USA, les "knitting parties". Les lieux et dates de rendez-vous sont diffusés sur Internet et il y en a partout, des Batignolles à Marseille. Il parait même que des cours collectifs vont être bientôt organisés à Central Park !

Bref, le tricot, c'est tendance, c'est mode voire hype et d'aucun lui reconnaîtrait même des vertus thérapeutiques. C'est la knitting therapy. Les chercheurs du Medical institute de la Harvard Medical School l'ont affirmé dans une very serious publication (Natural Living Today magazine, déc. 1999). C'est aussi le concept défendu au "Point", l'un des deux cafés tricot du Village à New-York. Son slogan : "Eat, Knit and be happy" (mange, tricote et sois heureux). Monica l'avait bien compris... Dans les couloirs du tribunal, lors de l'audition de Clinton, la jeune femme tricotait, discrètement.

Des adresses, des liens...

L'événement : Aiguille en fête, du 1er au 4 mars 2007, au Parc Floral de Paris Le site d'Aiguille en fête

A offrir ou à s'offrir : Les Knit It de Phildar Des boîtes toute rondes contenant tout ce qu'il faut pour réaliser les accessoires tip top du moment. Cette saison une collection designed by "les Jolies Choses", un bonnet, une écharpe fleur ou une capeline. A partir de 12,90 € Le site de Phildar

A lire : "Le Tricot pour les Nuls" aux éditions First le site qui va avec !

Publicité
Où tricoter à Paris ? Tricot' thé, 15, boulevard des Batignolles, Paris 8ème Une boutique dédiée au tricot, à la couture et à la broderie où l'on peut recevoir un cours personnalisé et une aide individualisée. Les ateliers durent de 2 à 4 heures selon les besoins et peuvent accueillir de 4 à 6 personnes Renseignements : 01 45 22 50 98
Publicité

Au stand Phildar des Galeries Lafayette boulevard Haussman, Paris 8ème Le jeudi après-midi et le samedi 5 € l'heure Renseignements : 01 45 96 36 58

Au Pain Quotidien (1er étage), 2 rue des Petits Carreaux, Paris 2ème Atelier organisé par "Les Ateliers du Jour" Le lundi après-midi et le lundi soir Renseignements : 01 58 60 20 20

Quelques spots branchés de la planète A Los Angeles, le Knit cafe A New York, le Knit New York A Toronto : le Knit Café Toronto Au Japon, plusieurs adresses (notions de japonais obligatoires)

Les blogs tricot Le Tricot-thé de Marseille In tricot veritas Au fil des mailles, une reine du jacquard Le pull écru, la princesse de la torsade

Publicité