Un nouveau Bashung ''Bleu pétrole'' ? Osez Joséphine !
C'est doux, c'est bleu... Un Tom Poisson ''Riche à millions'' ? ''Mais enfin madame...'' C'est tendre, c'est entraînant.
Et puis pourquoi pas aussi un p'tit Maloh ? Ah, on n'oublie pas Cabrel.
Allez, on écoute les garçons chanter...

Bashung est ''Bleu pétrole''

J'avais prévu d'écrire un bout de papier sur Bashung, mais manque de chance, hier, 1er avril oblige, j'ai été voir Tom Poisson... Et là, révélation !Mais ''Bleu pétrole'', le nouvel album d'Alain Bashung est bien. Oui, bien. Il est plus folk que pop. Il est doux. Et bleu pétrole aussi... Bien surtout les belles reprises de ''Il voyage en solitaire'' de Manset (1974) et de ''Suzanne'', du poème et de la célébrissime chanson du canadien Léonard Cohen (1967). ''Osez les filles...'', écoutez-le. Le sombre hidalgo est fidèle à son registre et au souvenir que l'on en a de lui, mais sans aller cependant jusqu'au ''Vertiges de l'amour''. En fait, il est plus surprenant dans ''J'ai toujours rêvé d'être un gangster'' de Samuel Benchetrit avec son compère Arno, dans un pastiche fort réussi de Lou Reed et Tom Waits dans ''Coffee and cigarettes'' de Jarmush... Donc bleu, mais pétrole quand même...

Publicité
Publicité