+a vous arrive à vous de vous mettre à chanter et à danser en épluchant les pommes de terre ? Non, bien sûr que non ! Vous n'êtes pas dans un film indien...

Dommage, car la vie semble bien douce quand on se plonge dans l'une des productions "bollywoodienne" : ça danse et ça chante, ça nous ferait presque penser que la vie en Inde est une comédie musicale ! Un peu de naïveté, beaucoup de rêves, le cinéma indien est un genre bien à part. Il se situe entre les soap-opéras brésiliens et les comédies musicales à l'américaine où l'on voyait Fred Astaire et Ginger Rogers esquisser des pas de claquettes entre deux baisers fougueux... (sous la pluie de préférence !)
Bollywood c'est une immense entreprise où les mannequins-actrices et les miss monde-chanteuses sont devenues des déesses vivantes...Bollywood, c'est les films à la chaîne, soit plus de 1200 par an pour les 12 000 salles de ciné du pays.

Alors que retenir dans cette production pléthorique? "Le Mariage des Moussons", le "singing the rain" sauce tandoori, remporte en 2001 le lion d'or à Venise. "Devdas", une histoire d'amour évidemment, a fait l'objet de neuf adaptations cinématographiques dont la plus récente fut un succès mondial.
Le meilleur moyen pour voir les meilleurs films indiens reste de découvrir la programmation du festival "Bollywood week" à Paris : une sélection de films cultes et contemporains, des rencontres et des animations.

Un peu kitch ?!

Même si la femme est encore cantonnée à ses fonctions traditionnelles (ben tiens !), on est charmé par le charme un peu kitch des palais orientaux, des bouddhas à chaque plan et des jardins où il fait bon minauder. Bien loin des horreurs du monde, on vit d'amour et d'eau fraîche ! Le cinéma indien ose tout ce qu'on n'ose pas faire : chanter en achetant des concombres, danser en pleine rue, se baigner dans le Gange en sari...

Infos pratiquesFestival "Bollywood week" au Grand Rex à Paris du 26 avril au 1er mai. Programme sur le site Internet du cinéma.

Publicité

Pour s'immerger complètement dans la culture indienne, la Géode à Paris propose un "Mystic India" à 180° : une immersion dans la vie d'un yogi de 11 ans. Le système OMNIMAX® place le spectateur devant un écran hémisphérique dix fois plus grand que d'habitude ! ça y est, vous êtes dans le film !Informations et réservations sur le site de la Géode

Publicité
La Maison des Indes propose une exposition photo à l'occasion du festival. Géraldine Langlois a réalisé un reportage en noir et blanc au cœur de l'industrie du ciné indien. C'est moins pop mais plus réaliste !A partir du 26 avril à la Maison des Indes à Paris, 7 rue Saint-Sulpice, 75006 Paris. Tél. : 01 56 81 38 38Informations

"Devdas" est tiré d'un roman bengali écrit en 1917 par Sarat Chandrat Chatterjee. Sa traduction française arrive le 14 avril !