Les Desperate Housewives papotent cartes et jetons en mains, Isabelle Mercier, professionnelle québecoise, met les hommes au tapis et sort son autobiographie, 30 % de joueurs en ligne qui sont en réalité des joueuses. Et une nouvelle loi sur les paris en ligne. +a y est, la folie poker est là !

La pokermania
Les coupables ? Patrick Bruel, en gagnant une compétition mondiale il y a... dix ans ! , en présentant le World Poker Tour sur Canal +, et a fait un tabac avec ses cours sur DVD. Et puis, il y a aussi les Desperate Housewives ...

Mais la démocratisation et la féminisation du poker se sont surtout jouées en ligne. "''Les caves (mises de départ) sont faibles, à partir de 5 cents. On peut maîtriser son budget. Sur la toile, 30 à 40 % des joueurs sont en réalité des joueuses''", estime Kléber Dreyfus, responsable de PokerAcadémie, école de poker on-line.

Tout le monde peut gagner
Aujourd'hui, près de 400 sites permettent de miser en pyjama, tranquille devant son ordinateur. Et de vibrer pour un jeu qui mêle "50 % de hasard, 50 % de stratégie". "''C'est un des secrets du succès du poker : n'importe quel joueur moyen peut battre le meilleur du monde''", précise Kléber Dreyfus.

Dernière tendance en date, les parties de poker sur le site communautaire Facebook. On joue entre participants du bout du monde, et ces messieurs n'hésitent pas à offrir des verres aux joueuses les plus bluffantes.

Playmoney ou cash-game ?
On tente le coup et on joue "pour du beurre" avec de la playmoney, ou en "cash-game" avec du vrai argent. En 2003, Chis Moneymaker, (le "faiseur d'argent"...), a gagné 2,5 millions de dollars à Las Vegas après s'être inscrit pour 39 $ sur Internet.

Jouant sur ces fantasmes de richesse, un marketing poker s'organise : des magazines (Live Poker et Poker Magazine), des mallettes de jetons vendues par milliers et des émissions de télé à la pelle : RTL 9, Eurosport, et Direct 8.

Les poker rooms
Les dix cercles de jeux parisiens s'ouvrent aux femmes. Le dernier-né, le Cercle Concorde, a choisi une déco chic et élégante, dans des tons taupe et ivoire, loin de l'image caves enfumées / argent sale / macho man. "''Environ 5 % des joueurs sont des femmes''", dixit Sabine Hazoumé, responsable de la salle de poker de l'Aviation Club de France, avenue des Champs-Elysées.

Attention la loi
Seul point noir, la loi. La Française des Jeux, le PMU et les casinos ont le monopole des jeux de hasard, afin de protéger les joueurs des escroqueries et des addictions. Et si les "poker rooms" sont autorisées dans les casinos depuis décembre 2006, la publicité pour les casinos en ligne est illégale et les transferts des gains provenant de ces sites vers des comptes bancaires français sont interdits.

Patrick B. "himself" a été entendu par les Renseignements Généraux en janvier 2007, en raison de son contrat d'image avec un site.

Mais tout pourrait changer rapidement : la France va devoir s'aligner sur ses voisins européens, mettre fin au monopole sur les jeux et autoriser les paris en ligne. Le poker va-t-il perdre son côté sulfureux ?

Plus d'infos !
''Profession bluffeuse'', Isabelle Mercier, Flammarion.
Le site Poker Academie

Amélie, la semi pro

Amélie, la semi pro Le jour, Amélie travaille dans le prêt-à-porter. Le soir, cartes en mains, depuis dix ans, elle peaufine ses stratégies. A 28 ans, elle fait partie des rares joueuses de poker de haut niveau de l'Hexagone. Elle raconte...

Le Texas Hold'em "''Etudiante, j'enchaînais les parties de cartes entre amis. On s'est mis au poker fermé, j'ai tout de suite aimé. Avec Nicolas, mon copain, on a appris le Texas Hold'em, variante la plus répandue, qui se pratique aux tables de Las Vegas. En 2001, on a découvert l'Aviation Club de France. La clientèle y est à 95 % masculine. J'y ai joué mon premier tournoi et j'ai été placée quatrième. Depuis, je participe régulièrement à des compétitions. En mai 2005, j'ai remporté 1 200 € à l'ACF, pour une sixième place. Mon plus gros gain''"

Plus calme entre filles "''Manque de chance, j'ai perdu avec une paire d'as et j'ai terminé deuxième. J'ai été repérée par Titan Poker, un site de jeu, qui est maintenant mon sponsor en finale du Ladies EFOP, tournoi féminin, en janvier.''''A la table, entre filles, l'ambiance est plus calme. Mais il n'y a pas une façon féminine de jouer. Pour ma part, j'ai un jeu "solide". Je ne me laisse pas influencer. Mais la chance reste inévitable. Quand elle n'est pas là, on a tendance à jouer moins bien.''"

A moi les tournois ! "''Pourtant, il faut réussir à gagner sans la main favorite. En tête-à-tête, les cartes importent peu et le jeu devient un rapport de force. Ce qui m'étonne toujours, ce sont les innombrables stratégies possibles. Tous les coups sont différents !''''Face au tapis, j'essaie de prendre du recul, d'assumer mes réactions, de comprendre celles de mes adversaires. Et aussi de rebondir après un échec. Autant de leçons applicables dans la vie.'' ''Aujourd'hui, je joue de plus en plus sur Internet. Mon prochain objectif ? Me qualifier en ligne pour participer aux grands tournois internationaux.''"

Publicité

Plus sur le poker

J'apprends à jouer en ligne

Publicité
Je regarde des beaux joueurs World Poker Tour, le vendredi à 22 h 35 sur Canal + et en DVD (Studio Canal, 19, 99 €) Direct Poker, le vendredi à 21 h 45 sur Direct 8, présenté par Patrice Laffont.

J'écoute les explications de Patrick PokerCoach, Patrick Bruel, chez Sony BMG

Les Poker Vidéos de FemmesPlusVidéos