A ma droite, une ex-miss France, reconvertie en icône yéyé, Maréva Galenter. A ma gauche, Laurent Voulzy, prince des tubes et adepte de la zen attitude. Chacun signe un album de reprises très rétros. Qui gagnera le match du tube de l'été ?

Le personnage
Maréva : lookée à mort, elle a l'air tout droit sortie d'un scopitone de l'époque. La coupe, la moue, la robe, la coiffure, les boucles d'oreilles, l'univers: rien n'est laissé au hasard. Merci Monsieur Castelbajac.
Note : 5/5

Laurent : égal à lui-même, pépère des îles, il traîne le même vieux jean depuis quinze ans et la même allure nonchalante. C'est rassurant, mais pour un peu, on lui taperait dans le dos.
Note : 3/5

Les chansons
Maréva : des reprises, et pas des moindres. Du Sheila, du B.B., du Dutronc : 100 % yéyé. De quoi se déhancher dans un esprit très "revival Byblos", dans les boites de Saint Trop'.
Note : 5/5

Laurent : des reprises aussi... plus intimistes. "A bicyclette" de Montand, "Light my fire" des Doors, le tout version ultra cool. Et il se permet même de chasser sur les terres de Maréva puisqu'il reprend également la cultissime "Madrague" de B.B.
Note : 4/5

And the winner is...

La team Maréva : Bien coachée, elle s'entoure de grands noms. L'icône pop Jacno, l'ex-Innocent Jean-Christophe Urbain et l'homme de l'ombre, Albin de la Simone (qui à accompagné Aubert, Chamfort ou Arthur H entre autres) sont venus lui prêter main forte. Que du beau people.Note : 4/5

Laurent : Il a la même bande de potes, for ever and ever, on les retrouve (avec plaisir) une fois encore. Et quand il joue à Simon & Garfunkel avec son grand copain Alain (Souchon, of course), c'est le bonheur total...Note : 5/5

L'ambiance Maréva : couleurs psychédéliques, clip tourné dans la maison ronde de Cardin : c'est yéyé à fond... Peut-être un peu trop. Au 3e degrés, c'est drôle pour s'éclater sur le dance floor, mais au bout de treize chansons, on frise l'écoeurement.Note : 3/5

Publicité

Laurent : Il voulais donner un air de vacances à son album : c'est réussi. On imagine assez bien le feu de camp et les guitares sur la plage "avé" le bruit des vagues. Dépaysement garanti, il manque plus que les chamallows...Note : 5/5

Publicité
Le résultat Match nul : 17/20 pour Maréva, idem pour Laurent... La gagnant de l'été est sans conteste le rétro. Reste à savoir si vous êtes plutôt twist ou bossa nova pour conclure vos amours de vacances.

Le site officiel de l'album de Maréva "Ukuyéyé"Le site officiel de l'album de Laurent Voulzy "La septième Vague"

Publicité