Nom : Anny Chancel, plus connue sous le pseudonyme de Sheila. Précoce, elle débute dans la musique à 16 ans, en rejoignant le groupe des "Guitar Brothers". Son talent de chanteuse est rapidement remarqué et la jeune fille voit sa carrière démarrer en flèche en 1963 grâce au tube "L'école est finie". Ses couettes et sa jupette en font une icône yéyé.
Sheila enchaîne alors les succès, les apparitions à la télévision et les interviews dans les magazines pour ados. C'est son énergie qui séduit. Accro au boulot, elle ne perd pas un seul instant et, à la fin de sa première année de travail, elle a déjà un album regroupant la totalité de ses premiers titres.
Les temps changent, Sheila reste la même. A la fin des années 60, le yéyé cède sa place à la pop musique, mais la jeune chanteuse résiste. Elle demeure fidèle à son registre musical, celui qui lui a fait connaître le succès. Malgré ce changement d'ère elle reste la chanteuse préférée des Français et s'essaie même au cinéma. On l'aura compris, Sheila est débordante d'énergie, touche à tout et talentueuse dans tout ce qu'elle entreprend.

1971 marque un nouveau tournant dans sa vie. C'est l'année des "Rois Mages". Enorme succès. L'air trotte toujours dans les têtes 35 ans après. Dans la foulée, elle épouse Ringo et devient maman. La jeune femme parvient à concilier ses vies de femme, de mère et d'artiste d'une façon étonnante. Grâce à sa vitalité et sa candeur elle est toujours aussi populaire dans les années soixante-dix.
Mais c'est au tour du disco de se faire une place et cette fois, Sheila se reconvertit ; elle chante "Love Me Baby" sous le pseudonyme de S. B Devotion. Une fois de plus le titre est un succès immédiat. D'autres tubes s'enchaîneront et dépasseront même nos frontières, s'important jusqu'aux Etats-Unis.

Nouvelle aventure pour la chanteuse en 1981 : la musique rock. Malheureusement, le public français n'est pas au rendez-vous. Sheila tente alors de le reconquérir en lui offrant des concerts grandioses. Elle décide de chanter au Zénith mais elle voit un peu grand... Les spectateurs manquent et elle qui se voyait pour cinq semaines à l'affiche s'exile volontairement suite à cet échec. En 1985, malgré 63 millions d'albums vendus, l'heure de la retraite semble avoir sonné.

40 ans de carrière

Publicité
Publicité
Mais c'est sans compter sur son énergie incroyable ! A New York pendant près de deux ans, Sheila prendra des cours de danse, de théâtre et de chant avant de retrouver à nouveau les studios français. Elle remonte sur la scène de l'Olympia deux ans plus tard et fait cette fois de vrais adieux à son public. Il faudra attendre 1998 pour que l'album "Le meilleur de Sheila" soit disponible. L'artiste renoue alors avec le succès : disque d'or, concerts... Une nouvelle compilation est montée en 2001 avec 44 de ses plus grands succès. Sheila s'essaie à la littérature, à la télévision et même à la sculpture ! Mais la musique et son public restent le moteur de sa vie. Malgré les obstacles et les coups durs Sheila est toujours là. En 2002, elle a fêté ses 40 ans de carrière et il n'y a plus d'adieux au programme...

Le site Sheila 2006Ce sujet vous intéresse ? Parlez-en sur notre forum !

Publicité