Divorcée, veuve ou simple célibataire ? La situation n'est pas forcément synonyme d'isolement. Pour preuve, l'''Association des Solos'' organise de nombreuses activités ludiques entre "solos" afin de leur offrir une vie sociale épanouie. Seule ou avec enfants, c'est l'occasion de se faire de plein de nouveaux copains et copines !

Vive les sorties entre solos !

Plein de copains partout ! Divorcée, séparée, veuve ou simple célibataire ? Au diable les poncifs et "contre mauvaise fortune bon cœur" : on s'organise entre solos ! L'''Association des Solos'' organise de nombreuses activités ludiques entre "solos" afin de leur offrir une vie sociale épanouie. Seule ou avec ses enfants, c'est l'occasion de se faire de nouveaux amis.De Saint Malo à Fontainebleau, en passant par Clermont-Ferrand et Grenoble, l'AFS (''Association Française des Solos'') s'étend sur tout le territoire grâce à 62 antennes.

Des femmes et des plus de 40 ! Pour intégrer cette immense bande de copains (plus de 8 300 adhérents), une seule condition : n'être ni mariée, ni concubine, ni même pacsée. Et cela représente du monde : les célibataires (simples, divorcés, ou veufs) représentent plus de 50% de la population française (Insee). Les membres de l'AFS ont une moyenne d'âge de 46 ans, et l'on y décompte quelque 60 % de femmes...

Publicité

Mais attention, la liberté reste maîtresse : chaque adhérent organise des activités. "''Ici, personne ne gère les activités, chaque adhèrent participe a la dynamique du groupe et propose des animations souvent à coût modéré.''" Avec ou sans ses enfants, c'est parti pour des week-ends touristiques à Rome, des visites de musées, des soirées pokers, et surtout des rencontres !

Activités et confidences... Bon, qu'est-ce qu'on y fait alors ? Bien les membres de l'association organisent des sorties théâtre, cinéma ou concert, mais aussi des week-ends thématiques et des soirées dansantes. Mais attention, l'assoc' revendique le fait de ne pas être "un club de rencontre". L'objectif est de créer des relations amicales, pas forcément de former des couples. "''Notre vocation est de créer du tissu relationnel, amical''".On peut aussi y partager expériences, doutes, questionnements sur la vie seule avec des personnes dans des situations semblables (80 % des membres sont divorcés, 13 % veufs et 7 % célibataires).

Publicité
Plus d'infos sur les Solos ! Le site de l'association des solos Site communautaire des séparés, divorcés, ou monoparentaux Site de l'union nationale des groupes d'action des personnes qui vivent seules
Publicité