Selon une enquête menée par 60 millions de consommateurs en janvier 2016, les tailles de nos vêtements seraient bien différentes d'une marque à l'autre. Découvrez les écarts parfois importants entre les enseignes de prêt-à-porter... 

©Istock

Les soldes viennent tout juste de commencer et vous ne savez toujours pas quelle taille choisir pour votre chemisier coup de cœur ? Vous l'avez déjà sans doute remarqué : les tailles de jean ou de chemise changent d'une marque à l'autre. Trop serré ou au contraire tombant, le vêtement n'est jamais vraiment le même alors que sa taille reste identique sur l'étiquette ! Dans son numéro de janvier, 60 millions de consommateurs a voulu vérifier le phénomène et a mesuré en laboratoire des vêtements shoppés en incognito dans onze enseignes différentes. Aussi, 8 chemises homme, 8 chemisiers femme, 8 jeans femme et 8 jeans homme ont été étudiés sous toutes les coutures pendant plusieurs jours. Conclusion ?

Pour les femmes : 

Entre un jean Etam et un jean Gap : 6.6 cm de différence en longueur pour une taille 40 (coupe droite, en coton et 1 à 2 % d'élasthanne

Entre un jean C&A et un jean Promod : 5.4 cm de différence de longueur à l'entrejambe pour une taille 40

Entre un jean C&A et un jean Zara : 4.6 cm de différence de tour de taille pour une taille 40

Entre un jean Promod et un jean La Halle : 4.6 cm de différence de tour de hanches pour une taille 40

Publicité

Entre une chemise La Halle Et Zara : 12 cm de différence au niveau de la poitrine pour une taille 40

 

Pour les hommes, les différences sont moins importantes mais néanmoins notables : 

Entre un jean Kiabi et un jean Zara : 10 cm de différence pour le tour de hanche alors que les tours de taille sont semblables

Entre une chemise Jules et C&A : 10 cm de différence d'écart de poitrine

 

Pour expliquer ce cafouillage sans nom, le magazine est parti à la rencontre des spécialistes de la mode qui parlent de "mondialisation" et de standardisation des articles de mode. "Auparavant, les marques étaient nationales et s'adaptaient aux morphologies des Françaises. Et les détaillants connaissaient mieux leurs clientes, savaient ce qu'il leur allait, leurs mensurations" note Patrick Robinet, spécialiste des mensurations à l'Institut français du textile et de l'habillement. 

Publicité
A l'issue de son enquête et face à cette absence totale de règles de concordance des tailles, le magazine 60 millions de consommateurs appelle les géants de la mode à mettre en place une norme internationale sur les articles de prêt-à-porter. Espérons qu'il soit entendu... 
Publicité