A Nîmes, le centre hospitalier de la ville a fait une prise de sang à un enfant de quatre mois pris de malaises à répétition.. et a découvert la présence de cocaïne.

Le centre hospitalier de Nîmes a du mal à y croire. Lorsqu'ils ont réalisé une prise de sang sur un bébé pris de malaises à répétition, ils ne s'attendaient pas à découvrir... de la cocaïne dans son organisme. Midi Libre, qui rapporte le jeudi 5 octobre cette information, explique que l'enfant est âgé de quatre mois seulement.

Publicité
Publicité
Les parents du bébé ont été placés en garde à vue, qui a été prolongée, en fin de semaine dernière. Ils ont reconnu devant les gendarmes être consommateurs de stupéfiants. Aujourd'hui, les forces de l'ordre tentent de savoir comment le bébé, qui est par ailleurs hors de danger, a pu être contaminé par la cocaïne.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité