Parmi les 17 suspects arrêtés durant le coup de filet le 9 janvier dernier, deux cerveaux présumés du braquage : il s'agit de deux sexagénaires, figures du banditisme.

On en sait tous les jours un peu plus à propos du braquage de Kim Kardashian survenu dans la nuit du 3 octobre dernier. Comme nous l'informe Europe 1 ce mercredi 11 janvier, on sait désormais qui sont les deux cerveaux présumés du méfait. Il s'agit de deux sexagénaires. L'un d'eux, un ancien brigand, a pu être retrouvé grâce à ses traces ADN qu'il a laissées sur les liens et l'adhésif qui a servi à bâillonner Kim Kardashian.

Le deuxième agresseur est une figure du banditisme, surnommé "Yeux Bleus". Parmi ses faits d'armes : en 1994, l'attaque à Perpignan d'un centre fort de la Brink's, où 10 millions de francs ont alors été dérobés, a rapporté Europe 1. Il a finalement été condamné à huit ans de prison en 1999, impliqué dans une affaire de trafic de cocaïne.

Publicité

Lundi 9 janvier, 17 suspects ont été arrêtés, à Paris et en province, dans le cadre de l'affaire Kardashian. Lors d'une perquisition chez les suspects, 200 000 euros en liquide ont été retrouvés.

Publicité
Pour rappel, le 3 octobre dernier, Kim Kardashian s'était fait cambrioler, ligoter et menacée d'un arme, alors qu'elle séjournait à Paris dans un hôtel particulier du 8e arrondissement. Près de 9 millions d'euros ont été dérobé à la star - dont une bague valant à elle seule 4 millions d'euros. Tout le butin n'a pas encore été retrouvé.
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité