Annie Girardot était une grande dame du Septième art. L’actrice populaire, adorée du public, s’est éteinte le 28 février 2011 et laisse derrière elle un immense vide. Le cinéma français lui rend aujourd’hui hommage, à l’image de TF1 qui a choisi de diffuser Annie Girardot : Ainsi va la vie, un documentaire qui raconte le combat de l’actrice contre la maladie d’Alzheimer.

Annie Girardot s’est éteinte le 28 février 2011 à l’hôpital Lariboisière à Paris. L’actrice à l’immense carrière – elle a tourné près de 220 films – avait révélé en 2006 être atteinte de la maladie d’Alzheimer. Tant qu’elle a pu, Annie Girardot a continué son métier d’actrice, défiant à sa manière cette maladie insidieuse qui détruit, petit à petit, la mémoire. L’actrice a hélas perdu son combat et s’est éteinte lundi.

De nombreuses chaînes ont chamboulé leurs programmes pour lui rendre hommage à l'aide de rétrospectives, mais TF1 a choisi de diffuser ce mardi 1er mars le bouleversant documentaire Annie Girardot : Ainsi va la vie, réalisé par Nicolas Baulieu.

Le film de Nicolas Baulieu raconte, au fil des mois, le combat d’Annie Girardot contre la maladie, et la montre dans son intimité, parfois entourée de ses proches.

"Elle s'est battue pendant une bonne dizaine d'années et avec un courage hallucinant jusqu'à la fin", explique le réalisateur qui a filmé pendant huit mois les effets dévastateurs de la maladie sur une comédienne pétillante, adorée des Français. Cette maladie touche aujourd'hui près d'un million de personnes en France.

Publicité

Non sans émotion, on l'y voit désemparée, perdue, détruite par Alzheimer, incapable de se débrouiller seule au quotidien, incapable de reconnaître Brigitte Bardot sur une photo, ou de se répéter, même avec une oreillette, un texte sur la mémoire proposé par le réalisateur.

 

"Ce film a été difficile à faire émotionnellement. Il est parfois difficile à voir", assure Nicolas Baulieu, qui se présente comme un 'ami de 20 ans' d'une actrice 'exceptionnelle', dont il avait déjà réalisé le portrait pour France 2 en 2004.

 

Publicité
FemmesPlus vous propose ici quelques extraits de ce documentaire, qu'en pensez-vous ? Le travail du réalisateur vous a-t-il ému et trouvez-vous qu'il serve le combat d'Annie Girardot sans dégrader l'image de l'actrice ?

Donnez votre avis !

 

 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité