Dans une interview accordée à Non Stop People, la chef et animatrice de télé Babette de Rozières a violemment insulté Mimie Mathy. Aujourd'hui, elle explique avoir été piégée et jure que ces propos ont été enregistrés contre son gré.

"Conne", "imbécile", "méchante"... Les propos utilisés par Babette de Rozières dans une interview accordée à Non Stop People, pour décrire Mimie Mathy, ont largement choqué les internautes sur les réseaux sociaux. Pourtant, le différend entre les deux femmes date déjà de quelques années. Il y a dix-huit mois, Babette de Rozières avait déjà affirmé que la star de Joséphine, ange gardien, avait tenu des propos racistes en sa présence. Et a réitéré cette semaine : "C'était l'année de l'outre-mer et (Michel) Drucker recevait justement les gens de l'outre-mer pour faire un plateau. Et en passant, je l'entends dire 'Oh, Michel reçoit des gens de couleur' avec un air de dédain...".

Mimie Mathy a évidemment réagi à ces accusations, s'étonnant des propos violents de Babette de Rozières, et démentant une nouvelle fois être raciste : "J'en ai fondu en larmes... Mais qu'est-ce qu'il lui prend: elle est folle ou quoi ?".

Publicité

Piégée ?

Publicité
Aujourd'hui, dans les colonnes du Parisien/Aujourd'hui en France, on apprend que Babette de Rozières "jurait que ses propos avaient été enregistrés contre son gré". Contactée par nos confères, Alexandra Roost, qui a mené l'interview, dément fermement : "A aucun moment elle n'a demandé d'enlever quoi que ce soit, ce que nous faisons volontiers dans ce type de situation. Je pense qu'elle est dépassée par la proportion prise par cette histoire". Pour preuve : un message de remerciement de l'agent de la chef,...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité