Quatre jours après les terribles attentats qui ont fait trembler Paris, l'anonymat se lève sur certaines des victimes. Parmi elles, Emilie et Charlotte, deux sœurs jumelles, qui venaient d'Aixe-sur-Vienne.

Elles n'avaient que trente ans. Emilie et Charlotte, deux sœurs jumelles, font partie des 132 victimes décédées lors des attentats survenus à Paris dans la nuit de vendredi à samedi. Les deux jeunes femmes font l'objet d'un long article sur LePopulaire.fr, journal du Limousin, région d'où elles étaient originaires, avant de s'installer dans la capitale française.

Quatre jours après les terribles attaques, l'anonymat se lève peu à peu sur les victimes et les hommages se multiplient partout en France. LePopulaire.fr a recueilli les témoignanges des gens qui ont côtoyé les jumelles. Parmi eux, une de leurs anciennes camarades de classe, qui les décrit de cette manière : "Physiquement, elles étaient semblables. Il fallait bien les connaître pour les différencier. Par contre, au niveau de la personnalité et du caractère, elles étaient différentes. Émilie était timide, mystérieuse mais paradoxalement très sociable. Au contraire de Charlotte qui était très populaire mais plus fermée. Elle avait son groupe d'amis et n'en sortait pas".

Publicité

Nées ensemble, mortes ensemble

Publicité
C'est René Arnaud, le maire de la ville d'Aixe-sur-Vienne (Haute-Vienne) qui explique que Charlotte et Emilie étaient "dans un petit bistrot" quand elles ont été "fauchées par les balles des terroristes". Un destin tragique pour ces jeunes actives, qui étaient architecte pour l'une, et chargée du développement de start-up pour l'autre. Comme le souligne si bien LePopulaire.fr,...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité