Audrey Pulvar ne vit pas "le moment le plus agréable de sa carrière", déclarait-elle mardi 23 novembre sur Europe 1. Et pour cause, sa quotidienne sur i>Télé vient d’être suspendue.   

Pourquoi ? Parce que la journaliste partage sa vie amoureuse avec l’homme politique de gauche, Arnaud Montebourg, et qu’il vient d’annoncer sa candidature aux primaires socialistes pour les élections présidentielles de 2012

Audrey Pulvar rejoint donc la liste des journalistes qui ont dû modifier leurs projets de carrière à cause de leur compagnon politicien : on peut citer Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn, Marie Drucker et François Baroin à une certaine époque, Christine Ockrent et Bernard Kouchner et Béatrice Schönberg et Jean-Louis Borloo.  

Publicité

Sa carrière n’est pas finie, comme elle le dit sur Europe 1. Elle travaillera toujours pour i>télé, mais sera bel et bien privée d’antenne. La journaliste est résignée "je pensais continuer encore quelques temps, mais c'était inévitable, maintenant ou dans quelques mois, ça ne change pas grand-chose.

Audrey Pulvar, qui est aussi à l’antenne de France Inter, pourra cependant continuer sur les ondes. Bien que la chaîne prévoie un aménagement de son émission : à 7h50, avant le journal, elle anime un duel de deux personnalités". Lorsque les invités sont politiques il peut y avoir "conflit d’intérêt", précise la radio, comme on peut le lire sur LeParisien.fr.  

Publicité
Arnaud Montebourg, lui, admettait sur Canal+ être le "seul défaut" d’Audrey Pulvar. D’après Albert Ripamonti, directeur de la rédaction d'i>Télé, la suspension de la journaliste est "une mesure de prudence, d'éthique et de déontologie". L’émission "Audrey Pulvar Soir" étant tournée vers la politique, "il était difficile de maintenir l'émission avec une journaliste compagne d'un candidat déclaré à l'élection présidentielle".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :