L'acteur comparaît aujourd'hui au tribunal correctionnel de Paris pour répondre à ces actes du 11 mars dernier pour "blessures involontaires", "délit de fuite" et "usage de stupéfiants". Durant l'audience, Benoît Magimel a évoqué sa consommation régulière de drogues. 

©Abaca Press

Ce mardi matin, Benoît Magimel a répondu de ses actes au tribunal correctionnel de Paris. Agé de 41 ans, il lui est reproché d'avoir pris la fuite après avoir renversé une passante en effectuant une marche arrière le 11 mars dernier dans le XVIème arrondissement de Paris. Le tout, sans permis de conduire et sous l'emprise de drogues. La victime, blessée à la jambe, s'est vue accorder une incapacité totale de travail de 5 jours et Benoît Magimel encourrait jusqu'à 3 ans de prison et 75 000 euros d'amende. 

A LIRE - Benoît Magimel : retour en images sur la carrière de l'acteur en pleine tourmente

Publicité

Lors de l'audience qui s'est tenue ce matin en présence de nombreux journalistes, Benoît Magimel a reconnu l'ensemble des faits reprochés excepté le "délit de fuite", dans la mesure où il affirme s'être inquiété à plusieurs reprises de l'état de santé de la victime. A propos de son permis de conduire annulé, l'acteur césarisé en février pour son second rôle dans le film d'Emmanuelle Bercot La tête haute, a déclaré "ne plus ouvrir son courrier depuis longtemps". Concernant sa consommation de drogue, Benoît Magimel déclare "Je n'ai pas une consommation festive. Je consomme seul et avec beaucoup de honte" avant d'ajouter qu'il se fait soigner pour son addiction et qu'il prend un traitement de substitution. "Je suis suivi par des gens" assure-t-il. 

Publicité
A la fin de l'audience, le tribunal a demandé sa relaxe pour le délit de fuite en ne retenant en revanche l'usage de stupéfiants et les blessures involontaires. En outre, le parquet a requis 5 000 euros d'amende à l'acteur ainsi qu'un an de suspension de permis. "Cela me paraît constituer un avertissement important pour M. Magimel" a souligné le procureur. Le délibéré sera rendu le 24 mai prochain. 

A VOIR SUR LE MEME THEME - Juliette Binoche dézingue les César