Fervente défenseur des animaux, Brigitte Bardot porte plainte contre Brice Hortefeux et Bruno Le Maire, peut-on lire dans Le Parisien. Son combat : dénoncer les conditions de mise à mort des animaux dans les abattoirs.

C'est par la voix de sa fondation et celle de son avocat, Me Gilbert Collard, que Brigitte Bardot a saisi la Cour de justice de la République, qui est la seule à pouvoir juger les infractions des membres du gouvernement en exercice. Les ministres Brice Hortefeux et Bruno Le Maire sont visés par cette procédure.

Selon Brigitte Bardot, le Ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, qui supervise les directions départementales des services vétérinaires, et le Minitre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, supérieur hiérarchique des préfets, sont en infraction. Pour l'ex sex-symbol planétaire, ils laissent pratiquer des exécutions contraires à la réglementation européenne, dans les abattoirs français.

Publicité

Le législation européenne impose en effet un abattage par étourdissement et prévoit des dérogations concernant les abattages casher et hallal. D'après la Fondation Bardot, la plupart des abattoirs auraient cependant renoncé à l'étourdissement pour des raisons économiques. L'égorgement se pratiquerait donc sans anesthésie préalable.

Publicité
En janvier dernier, Brigitte Bardot s'était entretenue avec l'AFP et déclarait : "Je ne supporte plus que pour plaire à un dieu, on égorge les animaux sans étourdissement préalable comme au Moyen-Age alors que nous avons des moyens modernes d'éviter la souffrance animale", avant d'ajouter, "je n'admettrai jamais ce genre de pratique dans un pays évolué comme la France". 

© Cdrik b06/WikimediaCommons

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour : 

Publicité