Hier soir, Camélia Jordana était présente sur le plateau de Salut les terriens pour faire la promotion de son nouvel album. La chanteuse en a également profité pour parler un peu de politique.

Camelia Jordana s'apprête à revenir sur le devant de la scène avec un nouvel album, Dans la peau. Pour faire la promotion de son deuxième opus, la chanteuse est venue hier soir sur le plateau de Salut les terriens. Thierry Ardisson a profité de la présence de la jeune femme dans son émission pour diffuser un extrait de la chanson Ma Gueule que la chanteuse a écrit pour un sans-papier. "Vous avez déclaré : 'sous Sarkozy, j'avais l'impression d'être étrangère dans mon pays, je me suis mangé 'sale arabe' un paquet de fois'," a expliqué le présentateur. "Sous Sarkozy je me suis sentie étrangère chez moi beaucoup, après non, les 'sale arabe' je les avais chez moi, quand j'étais petite, dans le sud. Parce que dans le Var forcément le FN a un score ma foi étonnant… Donc dans la cour de récré on devait être quatre arabes, c'était louche" a alors répondu la chanteuse.

Publicité
Publicité
Thierry Ardisson a ensuite demandé à Camélia Jordana si c'était "mieux d'être arabe sous Hollande". "C'est moins un sujet," a répondu la chanteuse. Le présentateur de Salut les terriens a alors rappelé que la jeune femme avait chanté à la Bastille après les élections présidentielles en 2012. "Oui, je voulais fêter le retour de la gauche après dix-sept ans de droite," s'est justifiée Camélia Jordana. "Voter Hollande en 2012, c'est pas un peu comme voter Soan en 2009 ?" a balancé Thierry Ardisson. "Moi ça a été mon premier vote. Et j'étais contente de voter à gauche...
Lire la suite sur Closer

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :